Preview > Red Faction Guerilla

Publié le par Thomas

Toujours prévu pour la fin du mois de mai, Red Faction Guerilla  était de passage à la rédaction (en démo) pendant quelques jours (merci à THQ). Voici notre avis sur le jeu...

Red Faction Guerilla nous avait impressionné dans les premières vidéos de part la puissance de son moteur (Geo Mod 2.0) qui permet la destruction totale des décors, c'est donc avec plaisir que l'on a pu jouer à la démo du jeu. Pour commencer, les graphismes sont impressionnants ; jeux de lumière, particules dans l'air... la planète est vraiment bien modélisée et favorise l'immersion. Notre première objectif étant de détruire un bâtiment, je me précipite vers la caisse de munitions la plus proche afin de faire le plein de mines. Je les place avec rigueur, de façon à ce que les explosions endommagent la structure du batiment. Je presse le bouton O et c'est à partir de ce moment que je me suis vraiment rendu compte de la puissance du moteur Geo Mod 2.0. Les murs se brisent sous un coup de marteau, ils volent en éclats sous le souffle de l'explosion créée par mes mines... bref un vrai régal de détruire les bâtiments. Une fois cet objectif complété, je me dirige vers un hangar où je dois récupérer un robot. Une fois aux commandes de celui-ci, j'explose la porte et commence à me diriger vers le camion sur lequel je dois garer le robot avant de le protéger sur une tourelle. L'intelligence artificielle est correcte même si les ennemis ne pensent pas à se couvrir. Très bien conçu, le menu de sélection des armes permet un choix rapide de l'engin que l'on utilisera (26 au total). Le système de visée est également très correct et permet des tirs précis et mortels. Red Faction Guerilla est également un très bon GTA-like. En effet, le jeu propose de se déplacer librement sur la map et de débuter les missions quand bon nous semble. Au total, 34 véhicules sont à votre disposition. Au final, Red Faction Guerilla est un jeu très prometteur qu'il faudra surveiller de très près !

Voici notre preview en vidéo :




Publié dans Previews

Commenter cet article