Dossier > Bionic Commando : le remake est-il réussi ?

Publié le par Thomas

 

Développé par Grin et édité par Capcom, Bionic Commando n'est en fait que l'adaptation next gen du jeu du même nom sortie dans les années 80 sur Super NES. Bien sûr les graphismes et la jouabilité ont été remis au goût du jour, mais l'histoire reste la même...


A l'inverse de Bionic Commando Rearmed, disponible sur le PlayStation Store et le Xbox Live depuis le mois d'août 2008, Bionic Commando est un jeu en 3D. Le joueur peut donc évoluer dans un environnement ouvert (ou presque) et s'agripper à n'importe quoi grâce au bras bionique du personnage principal, Nathan Spencer. Le point fort du jeu est dans la jouabilité. Une fois le didacticiel accompli au début du jeu, il est très aisé de se balancer et de monter sur un immeuble. Le bras bionique du héros permet de réaliser des attaques les plus loufoques ; attraper un ennemi et effectuer un coup de pied zippé, soulever un objet et le balancer sur un adversaire, envoyer un ennemi dans les airs... Rassurer-vous d'autres attaques viennent complétées celles que Nathan peut exécuter grâce à son membre particulier ; corps à corps, des armes peuvent être ramassées à travers toute votre progression, chute brutale permettant d'assommer ou de tuer les ennemis à proximité... Bref de ce côté là le jeu est très jouissif. Le scénario est assez accrocheur même s'il reste facultatif ; Après avoir été envoyé par le gouvernement en prison, Nathan Spencer se retrouve engagé par celui-ci. Quelques retournements ici et là viennent rajouter un peu de piment mais l'histoire n'est pas aussi importante que dans Metal Gear Solid ou dans un F.E.A.R... Les cinématiques sont également bien réalisées (quand il y en a...). La rejouabilité du titre est assez bonne mais, une fois le jeu terminé, il est plus intéressant de jouer au mode en ligne. Les effets sonores sont de bonnes facture et renforcent l'immersion dans l'univers de Bionic Commando. La bande son est également de très bonne qualité et fait penser à une musique de film hollywoodien... Cependant, le titre de Grin n'est pas non plus exempt de tout défaut. Les graphismes sont plus que moyens pour un titre next gen et un aliasing assez prononcé vient gâcher les quelques passages réussi techniquement parlant. La durée de vie est également très courte et ne dépasse les 6-7 heures en mode normal. Les missions ne sont pas très variées et les niveaux sont remplis de chargements... Aucun doublage n'a été effectué et il faudra tenter de suivre en lisant les sous-titres ce qui s'avère assez compliqué lorsque l'on se balance avec le grappin ou lorsque l'on tombe nez à nez avec un boss... Enfin, l'intelligence artificielle est complètement inexistante et Bionic Commando joue sur les attaques de masse plutôt que sur les attaques rusées.


Un multi assez accrocheur


Heureusement, un mode multijoueur jouable jusqu'à huit en ligne vient compléter le mode offline assez irrégulier. Les maps reprennent quelques passages du jeu et sont bien conçus pour pouvoir s'affronter. Malheureusement, le mode online ne comprend que quelques modes (Match à Mort, Match à Mort par équipe...) qui restent très classiques. Les serveurs sont également assez vides pour le moment espérons que ce problème se résolve dans quelques mois...




Développeur : Grin

Editeur : Capcom

Type : Plateforme/Action

Testé sur : PlayStation 3

Multi jouable jusqu'à : 8 joueurs

Note : 16/20


Vidéotest du mode solo de Bionic Commando



Publié dans Tests

Commenter cet article